Reprendre la grimpe en extérieur après la crise du COVID

Nous sommes très nombreux à avoir peu ou pas grimpé durant les 6 derniers mois en raison des interdictions COVID. Ainsi, cette année la reprise risque de s’avérer plus compliquée que d’habitude. Il est néanmoins grand temps de reprendre la grimpe en extérieur (la vraie, sur le rocher), mais sur de bonnes bases.

Vous êtes peut être dans l’un des deux cas de figures suivant:
– Quasi pas de grimpe ni d’entrainement durant les derniers mois.
– Beaucoup d’entrainement physique durant l’hiver (gainage, renforcement musculaire, tractions, entrainements sur poutre, …), mais pas de grimpe.

Pour ma part, je suis dans le deuxième cas. De la force, du physique, mais dehors cela ne suffit pas. Voici quelques conseils pour que ce retour sur le rocher se passe du mieux possible. Certains seront applicables au bloc comme à la falaise. Certains uniquement à la falaise.


Patience

Faites beaucoup de voies (ou de blocs) faciles. Cela peut être en tête comme en moulinette, peu importe, chacun son rythme de reprise. Ne cédez pas à la pression des collègues qui veulent vous faire sauter des étapes alors que vous n’êtes pas prêt(e). La grimpe, surtout en extérieur, est avant tout une question de confiance et se sensations.
Lorsque la forme semble revenir, comme c’est souvent le cas après 4 ou 5 séances, ne vous empressez pas de monter dans les cotations. Ou alors le pic de forme risque d’être éphémère. Continuer à privilégier la quantité à la cotation. C’est être intelligent, et pas peureux.

Technique

Donc faire beaucoup, dans le facile, mais le faire bien. Appliquez-vous à grimper sur les pieds, et privilégiez les petits pas en vous concentrant sur l’utilisation de petites prises de pieds, voir très petites. Même si cela vous parait exagéré par moment d’utiliser 3 prises de pieds plutôt qu’une, cela vous permettra de reprendre des sensations.
Quand les prises de pieds seront réellement toutes petites, et pas par choix, alors vous ne serez pas déstabilisé(e).

Lecture

On oublie les mauvaises habitudes du plastique et on ne grimpe pas tête baissée. Il faut à tout prix éviter d’attraper une prise de main sans avoir prévu quoi faire ensuite.

Faire les choses dans l’ordre, des choses simples:
-1- Je regarde les prises de mains possibles sur les prochains mètres, et j’imagine les mouvements que je vais faire.
-2- Je décortique toutes les prises de pieds utilisables entre la hauteur de mes genoux et celle de mes yeux. Sans oublier de regarder à gauche, à droite, et devant les genoux (elles se cachent souvent là les coquines).
-3- Se lancer dans la séquence de mouvement.

Respiration

Et surtout, ce qui pourrait être le petit 3 du chapitre précédent, on respire! On évite un maximum la crispation. Si le pareur ou l’assureur peut vous le rappeler, c’est encore mieux. J’ai écrit un article à ce sujet en octobre dernier.

Fred Vionnet

Coach escalade en Haute Savoie. Pas contre une grande voie non plus. Mais on va à Céüse, Fontainebleau, Buoux ou encore les Gorges du Verdon quand vous voulez.

Fred Vionnet has 1017 posts and counting. See all posts by Fred Vionnet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.