« Le mental du grimpeur » – Notre livre est en librairie!

Nous avons déjà communiqué sur les réseaux sociaux ces dernières semaine, mais désormais s’en est fini du teasing. Le livre « Le Mental du Grimpeur », édité aux éditions Glénat, est désormais disponible en librairie. Je l’ai même constaté à la Maison de la Presse de Chamonix hier matin! Je me doutais bien qu’un jour j’écrirais un livre (en l’occurrence co-écrirait). Malgré tout s’est assez irréel, intimidant, et interrogateur sur l’impact que cette parution aura sur ma “carrière”.

livre le mental du grimpeur, fred vionnet, grimpisme, leo dechamboux, preparation mentale, escalade
Le voilà en librairie!

UNE SACREE AVENTURE

L’aventure m’a été initialement été proposée par un ami préparateur mental, Marc Carrère (marccarrere.over-blog.com). Noémie, des éditions Glénat, l’avait contacté. Mais vu son planning, Marc avait dû renoncer au projet. Noémie m’a contacté directement quelques mois plus tard pour me demander si je pensais à un autre préparateur mental pour co-écrire le livre. Et me voilà associé à un autre annemassien, copain, grimpeur et préparateur mental: Léo Dechamboux (leodechamboux.wixsite.com), dans ce qui a bien été effectivement une aventure.
Je pense que ni l’un ni l’autre n’avions bien cerné la quantité de travail à fournir, et surtout les délais à tenir. Heureusement que Léo était plus souvent disponible que moi cet automne pour la rédaction du livre. Sans cette disponibilité, son efficacité et sa clairvoyance, cela aurait été complètement impossible. Il a fallu s’accrocher mais je suis vraiment content du résultat.

UN LIVRE PRATIQUE… MAIS QUI DEMANDE DE S’INVESTIR

Avant de se lancer dans la rédaction, il a fallu déterminer comment serait organisé le livre. Nous avons choisi une approche chronologique. Cette organisation nous semblait pertinente pour que le livre puisse facilement être utilisé de manière ponctuelle et précise après une lecture globale.

Je m’explique. Après avoir présenté ce qu’est la préparation mentale et les habiletés mentales sur lesquelles elle s’appuie, la préparation mentale est présentée :
– Sur l’année, avec les problématiques d’objectifs, de motivation, de zone de confort, de confiance en soi, de blessure, de fatigue, etc.
– Pendant une séance de grimpe avec l’avant grimpe, pendant la grimpe, et entre les essais. Le stress et la peur du vol sont bien évidemment largement abordés.
– Sur l’après séance, qui est trop souvent occultée.
Le tout est conclu par un chapitre consacré au flow, ou encore « état de grâce ». Un sujet primordial de la préparation mental, vu sous l’œil de l’école de la pleine conscience, dont Léo est adepte.

Chaque thématique est expliquée théoriquement puis immédiatement liée à des exemples et exercices concrets. En tant que grimpeur et entraineur (je ne suis pas préparateur mental), j’estime que notre livre est un outil très pratique à utiliser, tant durant les préparations de séances que pendant celles-ci (je l’ai depuis 10 jours déjà et il ne me quitte pas en tant qu’outil de travail). J’ai l’impression que le préparateur mental et le moniteur/entraineur ont trouvé le bon équilibre entre le livre théorique et le livre de terrain.

J’attends les critiques, qui seront inévitables. Certains seront peut-être déçus car nous ne donnons pas de méthodes miracles et rapide… car il n’y en a pas de manière générale! Comme pour le reste, l’aspect mentale de la performance demande du travail, de l’organisation et de la ténacité. J’écris « comme pour le reste », mais il faudrait peut-être écrire « plus que pour le reste » car on part de loin.
Vouloir progresser mentalement, c’est accepter de briser les tabous du sport français de l’ancienne école, assumer de pratiquer/s’entrainer différemment malgré le regard des autres, et surtout en acceptant de se remettre en question. C’est le plus dur.
Notre approche se voulant bienveillante, basée sur la confiance en soi, l’échange et l’entraide, permet je l’espère de faciliter la démarche.


Depuis plusieurs années déjà, j’essayais d’intégrer les paramètres mentaux dans ma méthode de travail. La rédaction de ce livre m’aura permis, en parallèle avec la formation que je suis en train de valider (www.cdos74.org/actus/277/preparation-mentale.html), de revoir cette méthode. Une méthode qui prend en compte désormais réellement le grimpeur qui est en face de moi, avec l’ensemble de ses particularités.
L’aventure est encore bien loin de s’arrêter. J’ai encore beaucoup à apprendre, tester, explorer. Mais avant de foncer, je remercie Noémie des Editions Glénat, Léo, Marc. Tous les collègues avec qui j’échange et j’apprends (Jordi Puig particulièrement). Tous mes clients grimpeurs qui acceptent que je les pousse (c’est pour votre bien!).

L’aventure a été également rendue possible et tellement plus intéressante par la gentillesse des grimpeurs qui ont accepté d’échanger avec nous pour la rédaction des témoignages que vous trouverez dans le livre. Un grand merci à Seb Bouin, Nico Pelorson, Solène Amoros, Alex Chabot, Nils Favre, Gérôme Pouvreau, Baptiste Dherbilly, Marine Thévenet et Clément Lechaptois. C’était passionnant de vous interviewer et vos expériences auraient pu remplir un livre à elles toutes seules!

Fred Vionnet

Coach escalade en Haute Savoie. Pas contre une grande voie non plus. Mais on va à Céüse, Fontainebleau, Buoux ou encore les Gorges du Verdon quand vous voulez.

Fred Vionnet has 1013 posts and counting. See all posts by Fred Vionnet

11 thoughts on “« Le mental du grimpeur » – Notre livre est en librairie!

  • 7 avril 2022 à 20:22
    Permalink

    ça donne envie! Je vais peut-être me laisser tenter 🙂

    mes seules lectures sur le sujet pour l’instant ont été « s’entrainer à perdre » d’Olivier Guidi
    et « The inner game of tennis » de Thomothy gallwey (applicable sur un spectre bien plus large que le tennis evidemment)

    Répondre
  • 7 avril 2022 à 21:05
    Permalink

    Salut Fred,
    Il y a pas mal de choses que j’expérimente par moi même ces dernières années, comme la méditation de pleine conscience qui me permet d’aller plus loin qu’avant (notamment dans le à-vue). C’est donc avec beaucoup de curiosité que je souhaiterai lire ton/votre livre. Le crux. J’habite à Kalymnos. Y a-t-il moyen de se le faire envoyer sur l’île de la grimpe ?
    Merci pour ton attention.
    Au plaisir de te voir à Kalymnos.
    Fred

    Répondre
      • 31 mai 2022 à 13:11
        Permalink

        Salut Fred,
        J’ai réussi à me procurer ton livre, un ami bleausard de passage me l’a amené. Beaucoup plus sûr comme cela !
        Super bouquin, qui vient structurer mes approches empiriques. Cela me donne aussi des clés pour mes encadrements.
        Au plaisir de se croiser. Peut-être cet hiver.

        Répondre
  • 7 juin 2022 à 12:12
    Permalink

    Salut Fred,
    J’ai une question concernant ton livre : une version anglaise doit-elle voir le jour ?
    Ma clientèle est principalement anglaise et je donne souvent des références de livres (j’en ai 3 que je donne très fréquemment), le tient vient aisément dans ma liste. J’en apporte des éléments dans mes séances mais c’est un outil puissant qui permet d’aller plus loin que ce que je peux en apporter en quelques séances.
    Peut-être existe-t-il des livres en langue anglaise qui vont dans ce sens ?
    Merci.

    Répondre
    • 8 juin 2022 à 13:52
      Permalink

      Salut Fred,
      Je suis depuis 7 ans à Kalymnos et j’y travaille environ 8 mois de l’année.
      Oui, je connais bien ce livre, il fait parti des 3 que je conseille avec Training for climbing de Holtz, et 9/10 climbers do the same mistake de Mc Leod. Le dernier plus pour les grimpeurs entre 5c/6b, les deux autres pour les grimpeurs plus fort, prêt à s’investir. Mais c’est variable.

      Répondre
      • 9 juin 2022 à 08:41
        Permalink

        Ah oui désolé Fred, évidemment que tu es à Kalymnos (et que je vais venir te revoir un jour)! Il faut vraiment que je lise 9/10. Cela semble incontournable!

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.