Test matériel: le drone Mavic Mini

J’ai utilisé durant quelques mois sur 2019 et 2020 le drone Mavic Mini (voir le page produit). J’annonce la couleur de suite, j’ai préféré le revendre depuis, l’ayant finalement peu utilisé. Cela ne veut pas dire que mon avis est complètement négatif sur ce drone. Je vous explique.

drone dji mavic mini
Cliquez pour voir la fiche produit.


Ce que j’ai aimé avec le drone Mavic Mini

– La qualité des photos et des vidéos (voir juste en dessous) m’ont agréablement surpris pour le prix payé (524 euros le pack complet avec 3 batteries).
– Le drone est très léger, facile d’utilisation, stable par vent faible/moyen, et les batteries tiennent la route (je n’en suis jamais venu à bout).


Ce que je n’ai pas aimé avec le drone Mavic Mini

– Dès la première utilisation, la tirette de la malette de rangement s’est cassée!
Le mode emploi est très succinct, quasi inutile. Pour découvrir les fonctions avancées du drone, il fait malheureusement passer du temps sur YouTube… En effet on ne trouve pas non plus d’explications détaillées sur le site du distributeur.
Après quelques utilisations de test, le drone est devenu incontrôlable. L’étalonnage de l’un des composants ne fonctionnant pas sur l’application, j’ai du le renvoyer en SAV. J’ai perdu ainsi 3 semaines …
Le kit est composé de petites pièces (fils, manettes). Lors d’une utilisation en extérieur, on peut facilement perdre l’un d’elles.
– L’application du Mavic Mini ne propose pas la fonction de suivi du sujet.
– Si à l’origine, ce drone est très petit est compact, ce n’est pas la même quand on l’utilise avec les protections d’hélices. Il devient alors assez volumineux dans le sac. Mais vu la fragilité des hélices, je ne pense pas qu’il soit réaliste de l’utiliser en extérieur sans ces protections. Ou alors pour filmer son barbecue en famille, mais pas plus…
Le smartphone est un élément clé du kit. La télécommande se branche dessus. Utilisant un IPhone 7 pas tout neuf, j’ai eu des problèmes de plantage de l’application, de réception du signal (probablement inévitable quand on est au pied d’une falaise?), et surtout de batterie du smartphone. Je ne pouvais compter au delà de 20 minutes d’utilisation.
Le bruit d’un drone peut très vite devenir dérangeant pour les grimpeurs à proximité. A utiliser avec modération, dans une zone autorisée.


Un drone pas cher certes, avec lequel on en a pour son argent, mais pas plus. A part pour filmer dans son jardin et consommer pour consommer, il ne s’avèrera pas très fiable. J’avais comme projet de filmer mes clients, mais le Mavic Mini n’est pas assez sérieux pour une utilisation professionnelle. Surtout qu’il faut absolument posséder un smartphone récent avec une batterie en excellent état pour avoir une chance de filmer au bon moment.

Cela serait intéressant de voir ce que la 2eme version de ce drone donne à l’utilisation. Pour ma part, je ne m’y risquerai pas et irai peut être plus tard sur un modèle plus élevé en gamme. Et puis même si les drones se sont répandus dans la production des images d’activités outdoor, filmer manuellement depuis la corde ou le sol reste indispensable pour capter le son. Un enchainement uncut avec les soufflements et les cris, ça reste la base non?

Fred Vionnet

Coach escalade en Haute Savoie. Pas contre une grande voie non plus. Mais on va à Céüse, Fontainebleau, Buoux ou encore les Gorges du Verdon quand vous voulez.

Fred Vionnet has 1016 posts and counting. See all posts by Fred Vionnet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.