Comment respirer en grimpant?

Selon ma méthode de travail, conseiller un grimpeur qui veut progresser passe rarement par un entrainement purement physique. Généralement, on reprend des bases comme la lecture, le geste de mousquetonnage, etc. Parmi ces axes de travail, une bonne technique de respiration en grimpant est bien l’un des fondamentaux sur lequel on peut toujours apprendre. Et c’est un levier de performance très puissant.

entrainement escalade respiration

On parle de nos jours beaucoup de respiration, principalement dans le cadre de la méditation de pleine conscience. Cette fonction vitale offre un lien direct et relativement maîtrisable entre le corps et « l’esprit ». L’objectif par rapport à l’escalade étant de faire baisser le stress avant de grimper et d’atteindre un état optimal de concentration, le flow, via ce vecteur respiration. Nous appellerons vulgairement ici cette technique la « respiration de concentration ». Très bien, cela fonctionne.

Mais quand on grimpe, comment on respire?

« Souffles! » « Respires! »: de très bons conseils que votre assureur ou pareur vous donne quand il vous observe forcer en apnée avec les oreilles qui rougissent. Il est impliqué et c’est déjà très bien. Mais comment je souffle? Comment je respire lorsque mes bras sont explosés sur ce bon repos et qu’il reste encore 10 mètres avant le relais? Dans ce pas en dalle au dessus du spit où il faut rester souple pour laisser aller le bassin au dessus du pied? Dans ce bloc qui sort en trois mouvements hyper explosifs à la suite?

De mon expérience, je dirais que respiration et rythme de grimpe son intimement liés. Ainsi on peut schématiser avec 2 techniques de respiration selon le moment. Une « respiration de récupération », quand on grimpe dans du facile, où qu’on cherche à récupérer sur un point de repos. Une « respiration d’effort » quand les mouvements sont difficiles et qu’il faut avancer.
La « respiration de récupération » est proche de celle de « concentration ». On inspire par le nez, on respire par le ventre, et on souffle longuement par la bouche. L’objectif est de se calmer, de baisser le rythme cardiaque, de récupérer, tout en visualisant la suite. La « respiration d’effort » est elle dynamique, rythmée par les déplacements, avec une forte expiration par la bouche à chaque mouvement. On l’utilise quand il faut avancer sans calculer.
Entre ces 2 situations opposées, nous avons une multitude de situations intermédiaires.
Même sur un bloc l’intensité sera rarement parfaitement homogène et la respiration pourra être modulée. L’objectif étant d’avoir une respiration adaptée au rythme de grimpe que vous impose le passage, avec la meilleure concentration possible, en fonction de ses capacités physiques du moment. Donc tout est lié, et la respiration peut être considérée comme le facteur le plus immédiat et direct pour gérer votre essai.

Prenez conscience de votre respiration durant votre grimpe. Commencez par des exercices à l’échauffement sur une voie facile, une traversée, où en naviguant entre des blocs, et alternez les différentes respirations.Les résultats seront rapides avec de la pratique et un regard extérieur pour vous corriger. N’ayez pas peur de faire du bruit en respirant!
Actuellement, la plupart des salles de grimpe sont fermées (…) et la météo rend la grimpe en extérieur compliquée. Néanmoins, vous pouvez facilement travailler vos respirations en visualisant votre grimpe depuis votre canapé, ou mieux encore en faisant des tractions/pompes. Pour cette seconde option, utiliser la « respiration d’effort » lors des mouvements, et la « respiration de récupération » entre les séries. Là encore, associez une visualisation de votre grimpe pour plus d’efficacité. N’hésitez pas, cela vous sera vraiment utile lorsque vous pourrez remettre les chaussons!

Pour approfondir le sujet, je vous conseille par exemple cette vidéo pointue de l’excellente chaine YouTube ABD Podcasts.

Fred Vionnet

Coach escalade en Haute Savoie. Pas contre une grande voie non plus. Mais on va à Céüse, Fontainebleau, Buoux ou encore les Gorges du Verdon quand vous voulez.

Fred Vionnet has 1016 posts and counting. See all posts by Fred Vionnet

2 thoughts on “Comment respirer en grimpant?

  • 27 octobre 2020 à 09:06
    Permalink

    Super article Fred!

    En complément, j’ajoute que chez certains, avec le temps, le bruit qu’on fait en respirant (et les cris d’effort) peuvent devenir des sortes d’ancrages mentaux – c’est un peu « le son de la performance », qui aide à rester dans le bon état de concentration et activation.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.