Entrainement escalade en salle: des exercices pour éviter l’ennui

Les passages ne sont pas toujours renouvelés aussi souvent qu’on le voudrait dans une salle d’escalade. Dans les salles associatives, les budgets ne sont parfois pas suffisants pour la location d’une nacelle, le rachat de prises et l’engagement d’un ouvreur. Sans compter le besoin de bras bénévoles pour le démontage et le nettoyage des prises sales. Dans le monde des salles commerciales, l’argent a pu manquer à cause de la crise du virus et ralentir la rotation des ouvertures. Certaines salles peuvent également utiliser ce levier pour maximiser leurs profits. Mais le jeu est risqué et il vaut mieux avoir le monopole du quartier. Je n’en connais qu’une qui fonctionne comme ça, et vu mon adresse vous trouverez facilement de laquelle je parle …

Bref, si vous vous ennuyez dans votre salle de grimpe habituelle, voici quelques exercices pour amener de la variété (voir cet article sur ce thème). Cela vous permettra d’éviter de passer de suite à un entrainement purement basé sur le physique. Vous remarquerez que ces exercices bouleverseront vos habitudes en amenant de la complexité technique et en sollicitant vos capacités d’adaptation comme de réflexion et de visualisation.

L’idée est belle et bien de se préparer à la grimpe sur le vrai caillou. Je vous conseille cet excellent article de « A portée de Doigts » consacré à ce sujet.


Dans une salle de blocs

– Grimper avec les pieds à plat, ou plus exactement ne s’autoriser que les volumes pour prises de pied. Cela n’est pas toujours possible alors on peut rajouter une prise de pied quand ça ne passe pas. C’est souvent le cas au départ d’un bloc.

S’autoriser X prises en plus dans des niveaux trop élevés pour vous. On évite de choisir une très grosse prise. Le jeu peut être de partir sur deux prises bonus sur une première version, pour ensuite passer à une.

Le stade final étant d’utiliser le mur comme un « pan », c’est à dire en créant entièrement les passages à partir des prises en place. Bien avant la stade final, c’était le stade initial du « spray wall » dans les années 80 et 90. La boucle est bouclée


Exercices en voies

Les exercices précédents sont faisables sur des voies, mais il faut une bonne mémoire et être très entrainé à la visualisation.
Voici deux exercices qui vous feront moins mal à la tête:

S’autoriser 2 couleurs de prises pour une même voie. Par exemple je suis un grimpeur de 6b, et sur cette ligne j’utilise les prises vertes du 7a et les bleues du 7c.

Prendre une couleur de prises pour les mains, et une autre pour les pieds. Cela vous fera sortir très facilement de votre routine, et développera votre sens du placement sans aucuns doutes.
On peut pousser le jeu avec telle couleur pour le pied gauche, telle couleur pour le pied droit, etc. De bonnes rigolades en perspectives!


Bref, n’oubliez pas qu’une SAE (structure ARTIFICIELLE d’escalade) n’est qu’un outil pour progresser, rien de plus. Il faut utiliser ce support pour se confronter à des problèmes nous poussant à nous adapter. Bien évidemment, le travail des ouvreurs est très respectable et dans l’immense majorité des cas réalisé de manière intelligente et soignée. Néanmoins il ne faut pas le sacraliser et figer sa pratique. Le sacré, c’est la NATURE…

Fred Vionnet

Coach escalade en Haute Savoie. Pas contre une grande voie non plus. Mais on va à Céüse, Fontainebleau, Buoux ou encore les Gorges du Verdon quand vous voulez.

Fred Vionnet has 1009 posts and counting. See all posts by Fred Vionnet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.