Avis livre entrainement: BEASTMAKING de Ned Feehally

« BEASTMAKING – A finger first approach to becoming a better climber”: voici un titre alléchant. Son auteur, Ned Feehally est un fort bloqueur, un ancien compétiteur, un coach, le copain de Shauna Coxsey, et l’un des créateurs de la marque de poutre Beastmaker (beastmaker.co.uk).beastmaking avis livre entrainement escalade

La poutre reste (ou revient?) une pratique à la mode. Peut être est ce dû aux salles de bloc qui parfois abusent des blocs en équilibre et/ou coordination, à l’effet réseaux sociaux où l’on aime montrer ses biscottos, ou tout simplement au fait que la force doigt est l’un des facteurs primordiaux de la performance en escalade? Quelques en soient les raisons, voyons si ce livre semblant mettre en avant la force doigt et l’entrainement sur poutre tient ses promesses marketing.


Ce que j’ai aimé dans ce livre

La présentation, la graphisme, la texture de la couverture sont agréables.beastmaking avis livre entrainement escalade
L’approche moderne de l’entraînement (on pourrait dire l’approche anglo-saxonne) qui est succinctement évoquée (nous y reviendrons).
Des thèmes originaux comme la génétique et l’anatomie sont abordés. C’est frais et ça ouvre l’esprit. Le chapitre ‘Quick session » est particulièrement intéressant.
Beaucoup d’astuces, de cas concrets rendent le livre pratique, accessible. Certaines réflexions montrent l’expérience et la passion de l’auteur.


Ce que je n’ai pas aimé

Les thèmes sont nombreux mais superficiellement traités. Le chapitre « Finger Board exercices » d’ailleurs est une sacrée blague par sa brièveté et la contestabilité de ce qui est présenté. Une phrase plus loin m’a particulièrement choqué: « Tractions lestées: c’est simple, lestes toi et tractes ». L’auteur se rattrape dans les FAQ en donnant quelques billes utiles, mais cela ne rattrape pas les manques.

Des sujets centraux sont tout simplement éludés dans le livre:
Comment programmer? Quelles sont les grandes méthodes?
Faut-il se tester? Comment évaluer les progrès ou au contraire les erreurs?
La puissance n’est évoquée que par une mention lapidaire de la pliométrie. Pourtant l’entrainement VBT (force-vitesse) est le prochain chantier de la préparation physique en escalade. Il est tant que cela sorte.
Faut-il s’entrainer à l’échec ou pas? C’est à dire, faut-il réussir les exercices tout le temps, jamais ou parfois? Quelles influences sur la confiance, la fatigue engendrée et le risque de blessure?
L’approche des filières énergétiques est préhistorique (anaérobie, aérobie, …), c’est scandaleux! Je ne sais plus si il ose parler d’acide lactique… je préfère ne pas revérifier! Et pourtant le chapitre sur la rési est vraiment à lire.


Pour conclure, revenons au sujet principal. Ce livre parle-t-il de force doigt? La réponse est oui. Mais ce livre parle aussi d’entrainement au sens plus large, pour finalement tout survoler sans entrer réellement au coeur des sujets. Les astuces et cas concrets très précis sont intéressants mais cela ne suffit pas. Et puis Shauna par ci, Shauna par là, cela n’importe pas grand chose…
Si vous cherchez un livre réellement dédié à l’entrainement de la force, doigt ou pas, vous serez probablement déçu. C’est d’ailleurs un sujet qui remplirait facilement les 208 pages du livre. Voici donc à nouveau un livre plutôt superficiel, même si avec ceux de Eric Hörst (trainingforclimbing.com), c’est l’un des meilleurs que j’ai pu avoir en main. On est largement au dessus des standards français de ce qui se fait actuellement, mais là encore si les ingrédients sont donnés… la recette tu vas la trouver par toi même dans les outils généraux de préparation physique. Parler d’entrainement quand on est coach, sans dire l’essentiel, c’est pour avoir plus de clients non?

Bref, achetez ce livre pour mettre le nez pour la première fois dans l’entrainement, puis passez chez à Portée de Doigts (aporteededoigts.com), lisez mes articles (j’en ai pour plusieurs années à vous distiller ma méthode/vision), achetez les bons livres de prépa physiques et suivez les bonnes chaines Youtube (je peux donner des liens).

Fred Vionnet

Coach escalade en Haute Savoie. Pas contre une grande voie non plus. Mais on va à Céüse, Fontainebleau, Buoux ou encore les Gorges du Verdon quand vous voulez.

Fred Vionnet has 1016 posts and counting. See all posts by Fred Vionnet

3 thoughts on “Avis livre entrainement: BEASTMAKING de Ned Feehally

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.