Voie “Franco-Suisse” aux Rochers de Leschaux, du trad facile

voie escalade franco suisse rochers leschaux

Nous ne voulions pas faire une journée de grimpe trop longue, ni trop dure. En une grosse matinée sans se presser ni se lever à l’aube, les Rochers de Leschaux fonctionnent particulièrement bien. On grimpe à l’ombre. La “Franco-Suisse” a retenu notre attention car l’équipement est à compléter sur coinceurs (ce qui a fait un peu polémique). Nous n’avons pas encore sorti la quincaillerie cette année, et cela pourrait être intelligent de la dépoussiérer avant d’aller voir le granit du massif du Mont Blanc.

N’attendez pas un rocher parfait, des grandes verticales et des fissures rectilignes. Dans cette voie on grimpe à l’ancienne, dans des dièdres fissurés reliés par des zones moins raides. Il ne faut pas tirer sur toutes les prises sans les tester et avoir un minimum d’habitude de la grimpe en terrain d’aventure. Ainsi malgré des relais bétons confortables, pas mal de spits et des cotations ne dépassant pas le 5c (sauf le très court 6b pénible qui passe en tire-clou), le petit parfum d’aventure est bien là. Si on y ajoute la vue, les pins pré-alpins et la jolie marche pour retrouver la voiture, tous les ingrédients sont là pour se régaler.
Et dire que je ne suis pas censé pouvoir vous y emmener

Plus d’infos:

– le topo “Bornes Aravis” tome 1
– le compte-rendu de notre sortie sur Camptocamp.

Fred Vionnet

Coach escalade en Haute Savoie. Pas contre une grande voie non plus. Mais on va à Céüse, Fontainebleau, Buoux ou encore les Gorges du Verdon quand vous voulez.

Fred Vionnet has 973 posts and counting. See all posts by Fred Vionnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.