Vidéo: Jakob Schubert dans “Perfecto Mundo” 9b+

Sortant petit à petit du confinement (on en reparlera…), ou plus exactement envisageant de redescendre progressivement de la montagne, sans écouter les infos abrutissantes, j’ai beaucoup de vidéos intéressantes en retard (Daniel Woods dans “Deathstar” par exemple).
Il est temps d’aller de l’avant, pourtant il me semblait utile de revenir sur cette vidéo publiée en mars dernier. Jakob Schubert répète l’un des premiers 9b+ de l’histoire: “Perfecto Mundo”, 9b+, Margalef. Ce gros morceau, équipé par Chris Sharma, ayant subi ses 2 premiers enchainements à l’automne 2018 par Alex Megos et Stefano Ghisolfi (le gars pas qualifié aux JO… mais ça on en en assez parlé déjà).


Quand on a mal au bras, c’est difficile de rester lucide et précis

Les avant-bras sont explosés, les doigts s’ouvrent, la qualité de la grimpe se dégrade. On tremble, on doute, on fait des petites erreurs dans les méthodes, parfois même des grosses erreurs. A la cinquième minute de cette vidéo, vous pouvez même constater qu’un multiple Champion du Monde peut lui aussi se tromper de prise de pied et tomber dans une voie qu’il connaît parfaitement !


Toujours y croire malgré les chutes

Megos et Ghisolfi ne sont jamais tombés dans la section finale de la voie. Jakob va y tomber plusieurs fois, dont une au dernier mouvement dur, au rétablissement du dévers. Il ne lui reste plus qu’un jour avant de rentrer à la maison et moralement il est au fond du trou, complètement désabusé et découragé. Pourtant, malgré la fatigue physique, la fatigue nerveuse, la pression et l’exigence de réussite qu’il s’impose, il parvient à se reconcentrer pour essayer encore. Et essayer pour réussir, sans douter (enfin en apparence car cela ne doit pas être si simple dans sa tête surtout avant et au début de l’essai de l’enchainement). Le combat psychologique est magnifique, encore plus que celui imposé par l’extrême difficulté de cette voie.


Les grimpeurs que je coache me disent souvent quand ils me voient grimper (pas dans le 9b+ évidemment…), que « ça paraît facile ». Je dois toujours leur rappeler que non. Moi aussi quand je suis pété j’ai du mal à ne pas trembler, j’ai peur d’engager certains jetés, j’ai envie de me trouver une excuse pour ne pas faire un nouvel essai, etc.
Cette vidéo est tellement révélatrice de tous ces obstacles qu’il faut accepter d’affronter, en ayant confiance en ses capacités et en ses chances de réussite. Pour y arriver il faut y croire, ne pas se décourager, et ça paye !
Les vidéos « lissées marketing » parlent souvent de ça dans les blahblah du grimpeur pro qui partage ses doutes après avoir réussi. Mais là on voit concrètement les difficultés que Jakob Schubert affronte, ce qui est terriblement inspirant et doit vous guider pour progresser dans votre escalade.
Exemple encore plus frappant car nous parlons d’un grimpeur au top niveau sur le plastique comme sur le rocher. Ce qui j’espère va exister encore longtemps ? Même si il ne sait pas assurer au grigri… mais se rattrape en ramassant des déchets dans les buissons.


Fred Vionnet

Coach escalade en Haute Savoie. Pas contre une grande voie non plus. Mais on va à Céüse, Fontainebleau, Buoux ou encore les Gorges du Verdon quand vous voulez.

Fred Vionnet has 974 posts and counting. See all posts by Fred Vionnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.