20 juin 2024
EscaladeTests matériel, nouveautés et lectures

Test chaussons escalade Ozone Ocun

J’utilise très régulièrement, depuis juillet 2022, les chaussons Ozone de la marque Ocun (voir la fiche technique). Après plus d’un an d’utilisation régulière en bloc, en falaise, en grandes voies, mais aussi dans les salles d’escalade, il est temps de les envoyer au ressemelage. Je peux aussi vous dire ce qu’en j’en pense. C’est à dire, beaucoup de bien!


Une précision importante

Thierry, le distributeur Ocun sur le territoire français, est un copain. Tout ça pour vous dire que ces chaussons m’ont été offerts. Je garde ma liberté de parole, mais il est important selon moi de signaler ce paramètre qui n’est pas un détail.
Par contre, sachez que j’ai payé la totalité du matériel et des livres que je vous ai présenté ces dernières années.

Les points positifs

Les Ozone sont des très bons chaussons d’escalade durables, confortables, polyvalents et performants. En 13 mois d’utilisation très régulière et variée, ils n’ont montré aucuns signes d’usure anormale. Je ne les ai pas pris trop petit (pointure 42, alors que je prends du 38,5 en La Sportiva, et que je chausse du 42 en ville). Ainsi, j’ai été très à l’aise dès la première voie, sans pour autant qu’ils ne se détendent fortement pour devenir trop grands. Ils se détendent finalement très peu.

Tu peux tout faire avec ces chaussons, pour un très bon niveau de performance. Mais c’est surtout pour les adhérences que je les adore. Tu baisse le talon, et ça tient à plat partout. Merci à la gomme XS Grip Vibram, et à la structure du chausson. Le talon est également réussi. A la fois fiable, stable, sans sacrifier les sensations.
Lors de notre trip de bloc au Lake District l’été dernier (voir l’article ici), j’avais pris 3 paires de chaussons. Pour finalement n’utiliser que les Ozone (merci le gros sac dans le train…). Et je peux vous dire que les premières prises de pied que j’utilise dans le bloc en vidéo ci-dessous sont très très petites.

Les points négatifs

Cherchons la petit bête. Je trouve que la pointe est un petit ronde et volumineuse, ce qui me gêne parfois dans les trous et les strates. Sans que cela ne soit rédhibitoire. Je pense particulièrement aux falaises de type Buoux ou Céüse.
L’Ozone manque aussi un petit peu de puissance pour les griffés en gros dévers. Mais il n’est pas vendu comme un chausson de bloc. Du coup cette caractéristique ne me semble pas anormale. Néanmoins, j’aimerais l’essayer avec une demi pointure en moins, pour déterminer si je peux gagner de la puissance en griffé, et encore plus de force sur les petites réglettes en carre interne.


Je suis un inconditionnel des chaussons La Sportiva, et pourtant je ne peux que vous encouragez à essayer l’Ozone d’Ocun. C’est tellement agréable d’avoir un chausson très confortable, polyvalent et performant, voir très performant, dans tous les styles. Cela me donne envie de tester d’autres chaussons de la marque.
Je remarque d’ailleurs que l’Ozone est également produit dans une autre version pour les pieds volumineux (voir ce lien).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.