Arête des Papillons et voie normale du Peigne

arete papillons peigne chamonix

Après l’Aiguille de l’M le weekend dernier (voir cet article), on reste dans les classiques chamoniardes avec la célébrissime arête des Papillons à l’Aiguille du Peigne. Cette fois-ci le rocher est beaucoup moins patiné, mais juste assez marqué pour aider à trouver le bon passage.

Partis les premiers après un bivouac sympa au Plan de l’Aiguille (à peine frisquet, légère gelée blanche sur le duvet), nous avons pu profiter de cette belle escalade au calme, avant de jouer aux alpinistes sur la voie normale qui suit pour sortir au sommet du Peigne. Rien de bien dur sur cette voie normale, mais il faut trouver les bons passages et en garder sous le pied pour la sortie. Le sommet est impressionnant, si proche de Chamonix on se sent pourtant tout petit tout en haut de cet énorme gratte-ciel, ce n’est pas une montagne “de coiffeur”!
La relative longueur de cette sortie fait que nous étions presque seuls dans la montagne, à peine irrités par la cordée d’un guide de la Compagnie qui te marche dessus (non pardon juste sur le dos) à la montée, puis t’attend avec un grand sourire à la brèche pour récupérer son mousqueton à vis bas de gamme oublié au sommet (bizarre là il est moins pressé), ou par des amateurs qui te doublent sans dire merci à 10 mètres du premier rappel de la voie normale, histoire de chopper la benne de 16h10 qui est beaucoup mieux que celle de 16h30. Etre à la minute dans une course de rocher où ça avance sans soucis je comprends vraiment pas mais bon… c’est l’esprit de cordée et pas l’esprit de cordées.

DSCF4528

Quelques petites remarques sur la grimpe:
– Entre la sortie de l’arête des Papillons et la brèche 3043, progression en corde tendue et courte obligatoire, c’est du terrain très facile. Sinon attention à l’horaire!
– Pour atteindre l’arête sommitale, on peut se décaler plus à droite que la dernière cheminée, pour grimper à droite de l’arête justement, soit du 4c/5a raide, aérien, sur bacs bien adhérents, grosse ambiance.
– Nous sommes descendus en rappel versant Pélerins, avec une corde de 60m pour des rappels de 30m c’est juste juste, les relais sont moyens, et il faut regrimper un bout de la traversée vers l’W pour trouver un relais sur spits, la prochaine fois je prendrai la descente comme elle est décrite sur Camptocamp (www.camptocamp.org/routes/53808/fr/aiguille-du-peigne-voie-normale).
– En ce mois d’août piolets et crampons sont inutiles, on marche 20 mètres sur le névé du Peigne pour atteindre le chemin, nous étions même en baskets d’approche, le top!

Plus d’infos sur Camptocamp:
www.camptocamp.org/outings/785925/fr/aiguille-du-peigne-arete-des-papillons-puis-sortie-au-sommet

Fred Vionnet

Coach escalade en Haute Savoie. Pas contre une grande voie non plus. Mais on va à Céüse, Fontainebleau, Buoux ou encore les Gorges du Verdon quand vous voulez.

Fred Vionnet has 975 posts and counting. See all posts by Fred Vionnet

2 thoughts on “Arête des Papillons et voie normale du Peigne

  • 8 août 2016 à 23:56
    Permalink

    c’est bizarre cette même sensation au sujet des guides chamoniard qui n’hésite jamais a faire n’importe quoi dans les voies, sans se rendre compte qu’ils se couvrent de honte auprés de leurs client génés.

    Répondre
  • 9 août 2016 à 13:24
    Permalink

    je dirais qu’une minorité de malpolis ternissent une réputation, quelque soit la provenance du pro

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.