Aiguille Purtscheller, arête sud classique

Aiguille Purtscheller, arête sud classique
2.1 (41.33%) 30 votes

aiguille du chardonnet chamonix

Une classique de plus en moins! Les vacances continuent et ça déroule bien avec cette ascension de l’arête sud classique de l’Aiguille Purtscheller. Je la regardais depuis tellement longtemps cette pointe, un peu comme l’Aiguille de la Persévérance. C’est le genre de course que tu as repéré dans les livres à tes débuts, puis un jour l’occasion se présente.
Nous avons passé une très belle journée, entre alpinisme tranquille et “tradclimbing”. La marche d’approche est facile, elle permet de te réveiller après n’avoir pas dormi car les ronflements dans le dortoir ne sont pas la meilleure des berceuses. L’orage n’a pas aidé non plus. L’Aiguille du Chardonnet s’embrase, tes paupières se décollent, tu te fais taper le coeur pour monter au col Supérieur du Tour, puis tu as le droit à une belle partie de varappe sur un granit ensoleillé et magnifique.

Aiguille Purtscheller, arête sud classique escalade

Chaque longueur est belle, avec une mention spéciale à la cheminée sur feuillets, que Kirsten décrit comme “une longueur de 4c avec un pas de 6c pour passer un bloc coincé”. Elle exagère un peu, mais c’est vrai que le réta est vraiment pas simple du tout. On dirait presque du bloc moderne et pourtant la voie a été ouverte en 1943. C’est sans doute le 4c le plus dur que j’ai pu faire dans le massif du Mont Blanc jusqu’à présent.

Pour le moment la rimaye passe bien. Il faut se méfier des cailloux instables sur 30 mètres avant l’attaque si des gens suivent. Mais le risque principal vient de la ligne de rappels en face nord. Ce versant n’est pas compact du tout, attention aux chutes de pierres entre différentes cordées (voir dernière photo de la galerie ci-dessous).

Trois cordées encadrées par un guide se préparaient devant nous à l’attaque. Le guide nous a gentiment proposé de passer devant car nous n’étions que deux (si si ça arrive!). Alors plutôt que de les faire attendre, nous avons improvisé et attaqué la voie par un dièdre 20m à droite (voir tracé en vert ci-dessous, sur la photo Camptocamp que je me suis permis de modifier). C’est une jolie longueur en 5a environ, qui se protège bien. Le rocher est à peine sale mais en quelques passages tout sera propre. Nous avons donc manqué la jolie fissure dans le mur orange de la première longueur, mais par contre nous avons grimpé au soleil alors que les autres ont eu bien froid aux mains dans l’ombre. Cette variante peut permettre aux cordées rapides de filer vite quand ça bloque devant dans L1.

Aiguille Purtscheller, arête sud classique variante première longueur

Le compte-rendu de la sortie sur Camptocamp:

www.camptocamp.org/outings/1021109/fr/aiguille-purtscheller-arete-s-classique/

Fred Vionnet

Entraineur escalade, ouvreur de voies, community manager, journaliste, skieur, blogger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.