Grimpe à Datça

escalade datça turquie

Enfin je grimpe, je ne serre pas trop ces maudites colos, je coince un genou, je secoue les mains, je repars et ça avance sans forcer comme si je cherchais à les décoller du mur. Il fait beaucoup moins chaud, j’ai pas mal au dos, j’ai plus la crève, je sors enfin de mon style de grimpe unidimensionnel physiquo-physique et je suis concentré au point de ne plus entendre les incessantes conneries de la troupe de hyènes helvétiques plantées dans la grotte. Bref c’est vraiment l’éclate… sauf que la nuit arrive, c’est le dernier jour, la dernière longueur, demain nous ferons une halte sur les blocs de Bafa Gölü pour couper la route mais il faut que je me rendre à l’évidence: Datça c’est fini pour cette fois, mais pour cette fois seulement.
Ce trip avec le Did restera un grand souvenir. Les falaises de Datça, particulièrement la grotte de Can Baba, sont incroyables, tout comme la vie y est douce. Au delà du minéral nous avons rencontré plein de gens sympas que nous reverrons certainement, rigolant du matin au soir, du camping à la falaise en passant par le resto ou le spot à barbecue.

Je tiens à remercier la famille Nicolet pour avoir découvert et équipé les sites de grimpe mais surtout pour leur accueil et leur gentillesse, MERCI MERCI MERCI.

escalade datça turquie

L’histoire de l’escalade à Datça n’en n’est qu’à ses balbutiements, le potentiel est énorme et a été à peine exploité. Si vous voulez consommer des voies avec des traits partout, faire caca derrière chaque buisson ou planter vos mégots de clopes, il vaut mieux vous rendre à Kalymnos. Pour le moment il n’y a pas des centaines de voies, les cotations sont parfois à confirmer, souvent les prises de pieds crissent et parfois le morceau de concrétion te reste dans la main.

Les infos pratiques que je distille ci-dessous restent succinctes mais si vous êtes motivé je vous fais confiance pour organiser votre trip, ce n’est pas compliqué.

Période idéale:
Automne (octobre-novembre) et printemps (mars-avril). L’hiver il peut pleuvoir et les colos seront alors mouillées mais les murs seront grimpables. Durant l’été ça peut jouer sur les secteurs à l’ombre et ventés mais vu la chaleur de fin septembre je ne conseille pas cette saison.

Comment s’y rendre et se déplacer:
Nous avons volé sur Izmir (Pegasus Airlines depuis Genève) puis avons loué une voiture. Il est également possible de se déplacer en bus ou taxi d’Izmir à Datça ou encore de voler sur Bodrum pour traverser en ferry sur Datça. Plutôt que de louer une voiture on peut louer un scooter à Datça, mais vu les tarifs la voiture est plus rentable et pratique.

Se loger:
Plein d’hôtels à Datça, le plus sympa est d’aller au camping de Valérie et Olivier Nicolet, vous aurez toutes les infos sur les secteurs et le topo.

Fred Vionnet

Coach escalade en Haute Savoie. Pas contre une grande voie non plus. Mais on va à Céüse, Fontainebleau, Buoux ou encore les Gorges du Verdon quand vous voulez.

Fred Vionnet has 1016 posts and counting. See all posts by Fred Vionnet

2 thoughts on “Grimpe à Datça

  • 17 avril 2022 à 08:46
    Permalink

    Bonjour,
    Merci pour votre article.
    J’aimerais aller à Datça quelques jours dans 10 jours. J’essaye de contacter Olivier NICOLET mais je ne trouve rien pour le contacter.
    Pouvez vous m’aider là dessus.

    Merci
    Laurent

    Répondre
  • 17 avril 2022 à 09:49
    Permalink

    Salut Laurent, Olivier n’est plus sur Datça depuis quelques années déjà. Peut être est-il au Maroc.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.