Topo alpi facile et sauvage: traversée des Avoudrues

traversee avoudrues

Les Avoudrues sont probablement plus gravis en ski de rando qu’à pied, en s’arrêtant au sommet 2625. Pourtant la traversée du sommet principal jusqu’à la Pointe de Bellegarde est une superbe course d’alpinisme facile et panoramique.
A chaque fois le lac des Chambres est différent. Il peut être en eau, gelé, avec des icebergs flottant ou posés au fond car toute l’eau c’est infiltrée dans le sol calcaire. On ne le découvre qu’au dernier moment, à la sortie des Eaux Froides. Après le lac on rejoint et on remonte le glacier du Folly, réduit à peau de chagrin, mais qui cette année heureusement ne semble pas avoir trop souffert, même si ce n’est qu’un répit. Un glacier dans les Alpes à si basse altitude c’est exotique non? Puis il est temps de déambuler sur cette crête panoramique avec le Massif du Mont Blanc au loin, le Cirque du fer à Cheval et les grandes étendues sauvages de la Vogealle et de Folly à portée de main, surplombant l’alpage de Salvadon.
Amateurs de solitude, de wilderness, ne ratez pas cette course oubliée même par les hauts savoyards (je ne parle même pas des “chamoniards”) et arrêtez vous au refuge du Folly. L’accueil de Charlotte et Tendi vous comblera (l’estomac entre autre), et vous donnera lui aussi probablement envie de revenir pour d’autres courses sauvages dans le Haut Giffre. Ya de quoi faire et le début d’automne est idéal…

Dénivelé:
Dans les 1600 mètres suivant le parking de départ.
Horaire:
1h30 pour monter au refuge, 3h pour le sommet des Avoudrues, 1h pour traverser à la Pointe de Bellegarde. Pour la descente minimum 3h (jusqu’à la voiture) suivant l’itinéraire choisi.
Difficulté:
PD mixte, 5a max mais court et spité qui passe en tire-clous. Rien de bien dur mais il faut le pied un peu alpin et s’assurer en mouvement sur une arête. Attention à l’horaire pour les conditions de neige (corniches) en début de saison.

Matériel:
Bonnes chaussures de rando, piolet, crampons (à sangles suffisants), baudrier, 3 sangles, corde 30 mètres, 3 dégaines, descendeur et quelques mousquetons à vis, casque.
Refuge (optionnel mais fortement conseillé):
Refuge du Folly, www.refuge-du-folly.fr.

Itinéraire de montée:
Du lac des Chambres remonter le “glacier” du Folly puis joindre la brèche évidente (voir photo ci-dessus) par de l’escalade facile. De cette brèche grimper un court mur spité vers l’ouest avec un relais à son sommet, puis atteindre facilement le sommet principal des Avoudrues. Revenir en arrière, descendre ce mur par un petit rappel. Continuer vers l’est sur l’arête, on tombe rapidement sur un ressaut raide de 10/15 mètres qui se descend en rappel ou par une corde fixe qui était en place lors de notre passage. La suite jusqu’à la Pointe de Bellegarde est beaucoup plus facile (on peut se décorder si on a l’habitude du terrain à chamois).

Voir également le topo de Camptocamp (www.camptocamp.org/routes/55235/fr/les-avoudrues-traversee-avoudrues-pointe-de-bellegarde)
Itinéraire de descente:
Depuis la Pointe de Bellegarde, soit revenir au refuge par le Grand Névé (le plus court), soit descendre sur Salvadon par la Boîte aux Lettres, soit (beaucoup plus long) traverser le col des Chambres, puis Pas à l’ours, Vogealle et Pas du Boret.

Voir les conditions de notre sortie sur Camptocamp:
www.camptocamp.org/outings/806530/fr/les-avoudrues-traversee-avoudrues-pointe-de-bellegarde

Pour terminer de vous convaincre voici un petit timelapse, pris du sommet vers le sud, avec les gnôles qui passent devant le sommet du Mont Blanc.

REEL ROCK TOUR 11 la bande annonce

Le Reel Rock Tour revient en France pour sa onzième édition dès le 10 octobre (voir les dates).
Au programme 5 films avec Ashima Shiraishi dans le 8c bloc à quinze ans, Will Stanhope et Matt Segal dans les Bugadoos, Brette Harrington qui marche dans les fissures, Mike Libecki aventurier et papa, et pour finir en beauté Sean Villaneva O’Driscoll, Ben Ditto et les frères Nico et Olivier Favresse à l’assaut des big walls du grand nord.

Bercy 2016 finale hommes difficulté live!

finale-bercy-homme-difficulte

Tous les favoris sont présents sauf Sebastian Halenke qui reste à la porte de cette finale. Adam Ondra a gagné la demi-finale, mais dans quel état de fatigue est-il après sa deuxième place en bloc hier soir?
Et évidemment, tous derrière Romain et Gautier!

Vidéo: les incroyables mouvements d’Adam Ondra dans un possible 9c

Si cette année Adam Ondra fait peu de compétitions, ce n’est pas pour se la couler douce. Le voici dans une section de mouvements hallucinante, à Flatanger (Norvège), dans un possible 9c. Il est néanmoins présent aux Championnats du Monde Bercy qui se déroulent en ce moment, et est qualifié pour les demi-finales en bloc et difficulté.

Test Realization Pant Mammut

realization pant escalade mammut

Voici mes impressions sur le pantalon Mammut Realization, après l’avoir régulièrement utilisé durant plus d’une année lors de mes pratiques personnelles et professionnelles. Le Realization Pant est un pantalon dans lequel est intégré un baudrier d’escalade (voir la fiche technique du fabricant), porté par les athlètes Mammut en compétition.

Les plus:
– La coupe du pantalon, son look et l’aisance qu’il permet dans les mouvements.
– La solidité du pantalon et du baudrier.
– Les poches bien placées et agréables à utiliser.
– Le système de serrage de la ceinture et donc de réglage du baudrier par élastiques.

Les moins:
Le confort du baudrier est assez bon mais bien que le pantalon soit à ma taille, le baudrier est un peu grand pour moi. Lors d’un descente à la corde, la ceinture et le noeud remontent autour de la taille pour un effet “couche culotte” assez désagréable et gênant dans les mouvements (quand on travaille une voie pour se remettre dans un mouvement par exemple).
– Le modèle que j’ai testé ne comportait que 2 portes-matériel (heureusement de grandes tailles), la version 2016 en propose 4.
L’utilisation du baudrier pour l’encordement ou l’assurage se fait avec 2 boucles qui sont certes très solides mais malheureusement très raides et assez petites. C’est quasi impossible d’assurer quelqu’un en étant encordé où l’inverse. Il n’y a pas la place dans les boucles pour passer facilement un mousqueton et une corde simultanément.


Si on se limite à une utilisation en falaise et mur artificiel, le pantalon Realization est un très bon pantalon et un baudrier correct. Son utilisation est très pratique, on part de la maison avec le baudrier sur soi, on peut s’asseoir dans une voiture sans gêne par exemple. Dans mon cas c’est très pratique pour donner des cours d’escalade.
Néanmoins la conception de la partie baudrier empêche une utilisation plus large de cet article (voies de plusieurs longueurs, alpinisme), dommage.
A tester en version short une prochaine fois!

test pantalon mammut realization escalade