Nouvelle victoire de Gautier Supper à Stavanger!

ffme escalade coupe monde bloc 2015

Si les résultats français sur la Coupe du Monde de Bloc 2015 ne sont pas fameux, on peut se réjouir de ce qui se passe sur la Coupe du Monde de Difficulté masculine 2015. Gautier Supper a emporté samedi soir à Stavanger un très belle victoire sur une voie intense, physique, spectaculaire, et surtout très exigeante. Il conforte sa place en tête du classement général avec Romain Desgranges qui passe en deuxième place (voir son site web) devant Ondra et Schubert. Il reste 3 épreuves au calendrier, la suite va être passionnante car Romain a les crocs et Adam revient en forme après une fin de saison de bloc poussive. Par contre Jakob semble émoussé, deux saisons en une ça fait peut être trop? Sa combativité et sa polyvalence sont néanmoins admirables.

Chez les filles c’est plus compliqué pour Hélène Janicot, mais elle est sans conteste un bon cran physiquement en dessous de Kim, Verhoeven, Pilz et surtout de Markovic qui a fait une sacré démonstration de résistance. Qu’elle en profite bien, Janja va bientôt tourner la page…

Voir le résumé de Stavanger sur le site web de la FFME:
www.ffme.fr/escalade/article/stavanger-2015-gautier-supper-en-or-romain-desgranges-en-bronze.html

Achat d’articles de blog, nous sommes si cons que ça?

achat article

Je reçois de plus en plus régulièrement ce genre d’emails, dont un récemment d’une des plus grosses agences de trek françaises (ce n’est pas celui-ci). Sachant comment les règles du jeu sont faussées dans les relations médias-marques au niveau du marché outdoor, je ne parviens même pas à imaginer comment cela se passe à un niveau plus généraliste…
Du recul sur les tests et présentations de matériel que ce soit sur le web ou les magazines papier est indispensable, nous ne sommes pas si cons qu’ils le pensent!

Photos: le volcan Cotopaxi en éruption vu du ciel

cotopaxi eruption volcan equateur

En suivant ce lien on peut voir des images aériennes du volcan équatorien Cotopaxi (5897m) qui est entré en éruption après 138 ans de sommeil.
De très belles images certes, mais qui ne doivent pas faire oublier les risques pour les populations locales, en plus des divers problèmes politiques et environnementaux engendrés ou révélés (lire cet article du Monde par exemple).

“Mort de Rire”, granit à Argentière (Aiguille du Génépi)

aiguille genepy argentiere mort de rire

La météo annonce un dimanche rapidement pluvieux, mais l’envie était trop forte après un mois et demi sans avoir le temps d’aller en montagne. Remontant le glacier d’Argentière samedi matin, nous sommes quasiment seuls face à un beau soleil déjà moins haut dans le ciel, nous entortillant entre les crevasses pour avoir mis trop tôt le cap vers le refuge. L’accueil de Béa et Fred au refuge d’Argentière est toujours exceptionnel et il faut se donner un coup de pied aux fesses pour s’arracher de la terrasse et aller grimper.

En seulement 20 minutes de marches nous sommes au pied de “Mort de Rire” à l’aiguille de Génépi. Avec seulement 7 longueurs, cette voie propose de la très belle escalade dans un cadre somptueux, sur un granit de rêve. La descente est rapide (un seul rappel de 25m puis de la marche), bref c’est le top à la demi-journée. La pause de coinceurs est indispensable, mais sereine.
L1, 4c: Un spit puis une belle écaille, longueur assez courte.
L2, 5a: Jolie dalle avec des spits éloignés.
L3, 6a: Une petite croix de fer sur des réglettes puis un réta dans une dalle, on est presque mieux protégé en tête qu’en second dans ces pas de traversée, ensuite bien tirer tout droit pour tomber au dernier moment sur le relais.
L4, 4c: Très belle longueur sur du granit travaillé.
L5, 4c: A protéger entièrement, cheminement évident, rocher rugueux, un régal dans ce niveau de difficulté.
L6: Le relais est à renforcer (Camalot jaune à gauche par exemple) car un des deux points est tordu et à moitié sorti. Je pleins le grimpeur qui s’est mis le facteur 2 en essayant de passer tout droit! Il faut passer de quelques mètres à droite puis revenir à gauche au premier spit, c’est très expo mais facile, ne pas se laisser impressionner. La suite est très belle, des réglettes dans une dalle redressée.
L6 et L7, 4a: Des râteaux de chèvre au soleil, 100% chamoniard jouissif sur des bacs.

Plus d’infos sur Camptocamp:
www.camptocamp.org/outings/668249/fr/aiguille-du-genepi-argentiere-mort-de-rire

Dimanche matin nous quittons le refuge sous une petite bruine sereine, mais accompagnés sur les premières minutes par le son d’ACDC que Fred envoie bien fort pour nous donner du courage, et déconner évidemment. On reviendra bientôt, à pied ou à ski, surtout qu’un topo sortira en juin prochain sur les voies d’escalade du bassin d’Argentière! On en reparlera…
D’ailleurs un rééquipemment de “Mort de Rire” est prévu, ce qui permettra de changer les points vieillissant et de les placer un peu différemment probablement.

Coupe du Monde de Bloc 2015: victoires de Noguchi et Chon

La Coupe du Monde de Bloc 2015 s’est terminée ce weekend à Munich avec les victoires au classement général de la japonaise Akiyo Noguchi et du coréen Jongwon Chon.
Akiyo confirme après sa victoire en 2014 et sa 2ème place en 2013. Chez les hommes le suspens était total avec Ondra, Hojer et Chon qui se tenaient dans un mouchoir de poche avant cette dernière épreuve. A 19 ans seulement Jongwon remporte déjà sa première Coupe du Monde pour sa deuxième participation, ce qui prouve que son exceptionnelle ouverture de bassin et sa tenue de prise démoniaque ne sont pas ses seules qualités.
Jan Hojer impérial en 2014 a trouvé un sacré rival, et Adam, qui ne se qualifie pas pour la finale, ne réussira pas son pari de remporter cette année les Coupes du Monde de Bloc et de Difficulté. La Coupe du Monde de “lead” reprend d’ailleurs ce weekend en Norvège (voir le programme).

Voir le résumé de Munich sur le site web de la FFME. Fanny Gibert accroche une très belle médaille d’argent mais malheureusement aucun français ne se hisse en finale

Vidéo bloc: comparatif femmes Innsbruck, Toronto et Vail par Udini

Une fois de plus l’objectif et l’œil de l’entraîneur Udini metent en avant la beauté et l’exigence des compétitions de bloc internationales. Ici avec Juliane Wurm, Alex Puccio, Margo Hayes, Megan Mascarenas, Miho Nonaka, Moni Retschy, Shauna Coxsey et Anna Stöhr, lors du Championnat d’Europe d’Innsbruck et des Coupes du Monde de Vail et Toronto.

Glaciers…

livre glaciers aurore bagarry

Et un nouvel épisode caniculaire pour cet été 2015 qui transforme la montagne à une vitesse impressionnante. Trop chaud pour grimper… c’est l’occasion pour moi de parcourir le livre GLACIERS d’Aurore Bagarry, aux Editions h’Arpton.
Un inventaire photographique sobre et puissant des glaciers suisses, italiens et français du Massif du Mont Blanc… qui sera bientôt un témoignage pour les générations futures.